Please use this identifier to cite or link to this item: https://hdl.handle.net/10593/11412
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorBranach-Kallas, Anna-
dc.date.accessioned2014-09-05T13:08:26Z-
dc.date.available2014-09-05T13:08:26Z-
dc.date.issued2013-
dc.identifier.citationTransCanadiana, 6.2013, pp. 193-206pl_PL
dc.identifier.issn1899-0355-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10593/11412-
dc.description.abstractL’article est une étude du recueil de nouvelles Copernicus Avenue (2011) de Andrew J. Borkowski, écrivain canadien d’origine polonaise. L’analyse se concentre sur l’évolution de la diaspora polonaise à Toronto après la Deuxième Guerre mondiale et sur les efforts des immigrants pour reconstruire leur existence au Canada. L’article commence par un aperçu historique sur l’immigration polonaise dans les années d’après-guerre et sur la législation concernant ce groupe ethnique. On vise à analyser les histoires individuelles des refugiés polonais et leur assmilation au Canada à l’exemple de Thadeus Mienkiewicz, le personnage principal de Copernicus Avenue. Discriminé et humilié, Thadeus rêve d’une identité canadienne interprétée comme liberté et succès. Dans Copernicus Avenue, Borkowski établit aussi un dialogue fascinant entre les diasporas polonaise et irlandaise, fondé sur leur expérience d’exclusion sociale partagée. Les concepts de migration et d’identité diasporique sont étudiés du point de vue du constructivisme et des théories du trauma.pl_PL
dc.language.isoenpl_PL
dc.publisherPolskie Towarzystwo Badań Kanadyjskichpl_PL
dc.titlePolish Immigrants’ Search for the Peaceable Kingdom: Andrew J. Borkowski’s Copernicus Avenuepl_PL
dc.typeArtykułpl_PL
Appears in Collections:TransCanadiana, 2013, nr 6

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
16_BranachKallasdoc.pdf184.91 kBAdobe PDFView/Open
Show simple item record



Items in AMUR are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.