Please use this identifier to cite or link to this item: https://hdl.handle.net/10593/21015
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorJałowiecki, Bohdan-
dc.date.accessioned2017-12-30T18:35:23Z-
dc.date.available2017-12-30T18:35:23Z-
dc.date.issued1967-
dc.identifier.citationRuch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny 29, 1967, z. 4, s. 215-235pl
dc.identifier.issn0035-9629-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10593/21015-
dc.description.abstractOn a présenté la ville comme un système de probabilité particulièrement composé; en distinguant 5 éléments principaux de ce système: l'homme, des institutions, des organisations, l'équipement technique et le milieu géographique. La partie suivante de l'article est consacrée à la dispute de la structure spacieuse de la ville de divers points de vue. On a distingué des systèmes concentriques et déconcentriques en prenant en considération les dislocations des centres de service et le réseau de communication, puis on a distingué des plans concentriques, linéaires, satellitaires, dissipés du poind de vue de la localisation des quartiers d'habitation, d'industrie et du plan de réseau de communication. La notion de la structure de la ville est liée aussi au plan hiérarchique des unités d'habitation et des centres de service. Le système le plus souvent rencontré, c'est la hiérarchie de quatre grades: l'unité de voisinage, l'ensemble d'unités, le quartier et la ville. Sa structure écologique forme l'élément important de la structure de la ville, exprimant l'existence des zones distinguées avec de diverses fonctions et des traits physionomique différentiels. Les differentiations de fonction sont la base de la ségrégation sociale dans l'espace urbaine. La structure existante de la ville désigne des zones des intérêts des habitants, qui sont diverses pour des habitants particuliers selon de tels traits comme l'âge, le sexe, la structure socio-professionnelle, la nature du travail etc. Les types existant de ces plans spaciaux des villes et aussi de diverses conceptions de la nouvelle formation de la structure spaciale élaborées par des urbanistes démontrent la nécessité de prendre de plus en plus en considération le problème de la relation des: lieu de logement, lieu de travail, lieu des services — lesquels désignent le rythme de vie des habitants de la ville. A la fin de cet article l'auteur postule que les sociologues qui s'occupent des affaires de la vile prennent de plus en plus en considération des aspects sociaux de ces relations en les étudiant à la manière intégrale.pl
dc.description.sponsorshipDigitalizacja i deponowanie archiwalnych zeszytów RPEiS sfinansowane przez MNiSW w ramach realizacji umowy nr 541/P-DUN/2016pl
dc.language.isopolpl
dc.publisherWydział Prawa i Administracji UAMpl
dc.rightsinfo:eu-repo/semantics/openAccesspl
dc.titleSocjologiczne aspekty struktury miastapl
dc.title.alternativeLes aspects sociologiques de la structure de la villepl
dc.typeArtykułpl
Appears in Collections:Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny, 1967, nr 4

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
015 BOHDAN JAŁOWIECKI RPEiS 29(4), 1967.pdf3.61 MBAdobe PDFView/Open
Show simple item record



Items in AMUR are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.