Please use this identifier to cite or link to this item: https://hdl.handle.net/10593/20704
Title: Udział załogi w zarządzaniu przedsiębiorstwem a bodźce materialnego zainteresowania
Other Titles: The Participation of Staff in the Administration of Enterprise and Stimuli of Material Interest
La participation du personnel à la gestion de l'entreprise et les stimulants de l'intéressement matériel
Authors: Tomaka, Ryszard
Issue Date: 1978
Publisher: Wydział Prawa i Administracji UAM
Citation: Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny 40, 1978, z. 1, s. 121-138
Abstract: Dans les systèmes des Etats socialistes particuliers on applique de très différentes formes et constructions de la participation du personnel à la gestion ainsi que les stimulants de l'intéressement matériel, ce qu'est dicté généralement par l'acceptation de différentes méthodes de diriger les entreprises. La participation du personnel à la gestion de l'entreprise d'Etat socialiste se réduit aux trois modèles de base: le premier parmi eux consiste en formation à ce but d'une forme juridique spécifique sous la forme de l'autogestion ouvrière (Bulgarie, Yougoslavie et Pologne), le deuxième se met en évidence dans les attributions élargies des syndicats professionnels, le dernier cependant consiste en rejet du principe de la direction unipersonnelle en introduisant la gestion collégiale de l'entreprise (Roumanie). A l'égard des formes différenciées dans la gestion de l'économie nationale, les compétences du personnel dans la sphère de la gestion de l'entreprise se forment différamment dans les Etats particuliers, en donnant dans cette sphère les attributions moindres ou plus grandes. Cependant dans tous les Etats on a largement formé les attributions du personnel dans la sphère de décider sur les affaires de travailleur — et spécialement dans la sphère de fixer le montant des primes et des prix. Cela résulte du droit à décider de la division des fonds sociaux et d'existence, ou bien même la décision de leur montant (p. ex. en Hongrie). La participation du personnel à la gestion ainsi que le système convenable des stimulants de l'intéressement matériel ont pour but l'émancipation de l'initiative des travailleurs particuliers. La fixation indépendente par le personnel de la participation aux fonds particuliers sociaux et d'existence et aussi la décision de leur montant constitue un instrument supplémentaire de ce système — mettant en évidence non seulement son caractère de stimulant mais surtout cela témoigne de la réalisation de l'autogestion. Les solutions acceptées dans les Etats socialistes particuliers dans la sphère de la construction des fonds de l'intéressement matériel ne sont pas uniformes. Cela montrent les sources ainsi que les principes de la création des fonds particuliers. Dans les solutions acceptées il paraît cependant une certaine regularité. Tous les fonds de l'intéressement matériel on peut les diviser en deux groupes fondamentaux. Le premier d'entre eux constituent les fonds qui dépendent des effets économico-financiers des entreprises — ainsi nommés les fonds de stimulation. Le deuxième groupe embrassent les fonds où les effets économico-financiers de l'entreprise n'ont aucune ou presque aucune influence. Ainsi ils prennent le caractère d'une certaine assurance des moyns financiers pour payer les dépenses déterminées sociales et d'existence. Du point de vue de la participation du personnel à la gestion plus convenable est le premier modèle des fonds de l'intéressement matériel. Cette conception est une conception cohérente délivrant les stimulants pour ainsi dire déterminés doublement. Premièrement, par la participation active du personnel à la gestion en but d'acquérir des bases élevées pour créer des fonds et deuxièmement par la participation elle-même au fond ainsi calculé. En cas de la deuxième méthode le personnel sera moins actif dans l'intéressement pour améliorer les effets économico-financiers, car ces derniers ne forment pas le montant des fonds de l'intéressement matériel.
Sponsorship: Digitalizacja i deponowanie archiwalnych zeszytów RPEiS sfinansowane przez MNiSW w ramach realizacji umowy nr 541/P-DUN/2016
URI: http://hdl.handle.net/10593/20704
ISSN: 0035-9629
Appears in Collections:Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny, 1978, nr 1

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
011 RYSZARD TOMAKA RPEiS 40(1), 1978.pdf387.75 kBAdobe PDFView/Open
Show full item record



Items in AMUR are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.