Przyczyny trudności w funkcjonowaniu szkoły we wsi peryferyjnej

Loading...
Thumbnail Image

Date

1970

Advisor

Editor

Journal Title

Journal ISSN

Volume Title

Publisher

Wydział Prawa i Administracji UAM

Title alternative

Difficulties in the Functioning of Schools in Peripheral Villages

Abstract

Cet article essaie de systématiser les facteurs conditionnant l'existence de divergences entre le niveau postulé et réel du fonctionnement de l'école élémentaire à la campagne. L'auteur a accompli cet essai en s'appuyant sur les études monographiques complexes réalisées dans un village périphérique Ciche Górne dans une région agricole. En supposant que les difficultés dans le fonctionnement de l'école c'est l'impossibilité de réaliser par l'école élémentaire des postulats, étant une conséquence du principe de l'école démocratique et uniforme, l'auteur au commencement caractérise les symptômes de la fonction réelle de l'école de campagne étudiée (le pourcentage annuel des élèves qui ont échoué et le niveau des connaissance scolaires, fondamentales des élèves et le niveau de la réalisation par l'école du devoir de developpement complet des élèves). L'école étudiée se caractérise par le niveau moindre que moyen des effets de son travail. En analysant les causes de la divergence entre les effets postulés et réalisés de l'école, l'auteur distingue cinq groupes de causes et les analyse dans les parties succéssives de l'article. Le niveau du fonctionnement de l'école dépend des facteurs de localisation. Ce village situé dans une région peu développée au point de vue économique ainsi que la localisation périphérique du village dans cette région cause la situation difficile de ce village dans son ensemble dans le domaine de l'accès au travail hors de l'agriculture et à l'enseignement secondaire. La localisation de la maison dans l'agglomération rurale éloignée rend la situation difficile pour l'élève y habitant (le chemin à l'école, micro-milieu de voisinage plus conservateur). De même l'ensemble de facteurs socio-économiques influence de manière indirecte le fonctionnement de l'école. La domination de paysans dans la structure sociale du village cause des difficultés, car les enfants prennent part à la production agricole, ce qui diminue la fréquence à l'école, annule les loisirs des enfants, cause le conflit des intérêts des parents et de l'école, amoindrit les aspirations et les possibilités de la formation de l'élève. La situation matérielle des familles en moyenne plus mauvaise que dans les autres villages et régions du village étudié, dans nombre de cas une structure défavorable du personnel de production de la ferme agricole, les rémunérations des instituteurs relativement basses, une situation matérielle difficile de l'école elle-même influent également les conditions difficiles du travail de l'école. Une forte influence indirecte exerce aussi l'ensemble de facteurs socio-culturels (l'emploi du dialect hors de leçons et de l'école, la différence des exemples de village et des attitudes par rapport à l'idéal éducatif de l'école, le faible contact avec la société globale, l'influence relativement forte des liens et du contrôle social). L'école et l'enfant sont influés aussi par l'ensemble de facteurs socio-pédagogiqués, tels que: sélection des candidats à la profession d'instituteur défavorable du point de vue du isexte et du niveau intellectuel, les instituteurs ne sont pas préparés pour comprendre et transformer le milieu social du village, une difficile situation personnelle de jeunes institutrices n'ayant pour candidats au marriage que des paysans- agriculteurs, une relation négative au travail, des fautes dans les méthodes et Dormes de travail, des instituteurs, des fautes dans le travail de la surveillance pédagogique. Il faut mentionner aussi le groupe de facteur bio-sociaux, liéis é la spécifique du développement biologique de l'enfant de campagne et à la structure de l'âge des habitants du village étudié, dans lequel domine une génértion de grand-pères, ce qui augmente le traditionnalisme des influences éducatives et le besoin du travail productif des enfants. L'auteur traite son étude comme le point de départ à une systématisation des recherches de cette problématique.

Description

Sponsor

Digitalizacja i deponowanie archiwalnych zeszytów RPEiS sfinansowane przez MNiSW w ramach realizacji umowy nr 541/P-DUN/2016

Keywords

Citation

Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny 32, 1970, z. 4, s. 137-160

ISBN

DOI

Title Alternative

Rights Creative Commons

Creative Commons License

Uniwersytet im. Adama Mickiewicza w Poznaniu
Biblioteka Uniwersytetu im. Adama Mickiewicza w Poznaniu
Ministerstwo Nauki i Szkolnictwa Wyższego