Please use this identifier to cite or link to this item: https://hdl.handle.net/10593/19355
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorKosiński, Stanisław-
dc.date.accessioned2017-10-01T08:36:45Z-
dc.date.available2017-10-01T08:36:45Z-
dc.date.issued1972-
dc.identifier.citationRuch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny 34, 1972, z. 1, s. 267-287pl_PL
dc.identifier.issn0035-9629-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10593/19355-
dc.description.abstractLes problèmes psychosociaux du début professionnel de différentes catégories de travailleurs, bien qu'importants, ne sont pas souvent l'objet d'investigations. L'auteur, auprès de considérations théoriques, analyse ces problèmes sur la base de ses propres investigations empiriques effectuées parmi de jeunes électromonteurs sortis de centres d'apprentissage (ZSZ) dans quatre milieux de travail adéquatement choisis. Dans l'introduction de l'article, l'auteur ' souligne l'importance sociale des travaux entrepris et présente clairement l'état actuel des recherches psychosociologiques en cette matière en Pologne. Dans la suite il nous donne les principales informations concernant ses investigations dont il a été question ci-dessus. La première question d'importance abordée par l'auteur est l'influence des traits socio-démographiques des jeunes électromenteurs sur leur début professionnel et social. L'analyse de ce problème est illustrée de tables montrant la grande différenciation existant entre les jeunes ouvriers en fonction de ces traits. De plus on a attiré l'a'ttention sur les nombreux conditionnements psychosociaux du début professionel et social des lauréats de centres d'apprentissage. La deuxième question se dégageant de l'article concerne les propriétés psychosociales des brigades ouvriéres au sein desquelles s'effectue le début professionnel et où les jeunes ouvriers font les premiers pas de leur vie indépendante. Le troisième des plus importants problèmes qui constitue la plus grande partie de l'article est la considération du début professionnel en tant qu'étape de changement de rôles sociaux (le rôle d'élève et le rôle d'ouvrier). Au cours de cette phase initiale de la carrière professionnelle de chaque individu interviennent des processus et des phénomènes psychiques et sociaux de grande envergure. Il convient d'accorder une grande attention à cette période de l'activité professionnelle car il s'effectue à ce moment là une confrontation brutale de deux systèmes de valeurs différents, de styles de vie différents. Cela place l'individu dans une situation où il lui faut rapidement se libérer des attitudes et des comportements „typiquement écoliers" disfonctionnels dans le milieu ouvrier et en même temps adopter les éléments de base de la subculture ouvrière, assurant une bonne entente avec les compagnons de travail plus âgés et les supérieurs. L'auteur termine par des considérations dépassant dans une certaine mesure les propos de l'article et concernant d'autres passages du traité dont il s'est largement inspiré dans cet article.pl_PL
dc.description.sponsorshipDigitalizacja i deponowanie archiwalnych zeszytów RPEiS sfinansowane przez MNiSW w ramach realizacji umowy nr 541/P-DUN/2016pl_PL
dc.language.isopolpl_PL
dc.publisherWydział Prawa i Administracji UAMpl_PL
dc.rightsinfo:eu-repo/semantics/openAccesspl_PL
dc.titlePsychospołeczne uwarunkowania startu zawodowegopl_PL
dc.title.alternativePsycho-Social Conditions of the Opening of Careerpl_PL
dc.typeArtykułpl_PL
Appears in Collections:Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny, 1972, nr 1

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
020 STANISŁAW KOSIŃSKI.pdf1.59 MBAdobe PDFView/Open
Show simple item record



Items in AMUR are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.