Geneza i rozwój socjologii rodziny

Loading...
Thumbnail Image

Date

1973

Advisor

Editor

Journal Title

Journal ISSN

Volume Title

Publisher

Wydział Prawa i Administracji UAM

Title alternative

Genesis and Development of the Sociology of Family

Abstract

Les travaux concernant la famille peuvent être divisés en trois étapes précédées d'une période préscientifique (avant 1850). La première étape (1850 - 1900) voit apparaître I) des études etnographiques, etnologiques et sociologiques de la famille d'orientation naturaliste ainsi que 2) les analyses de Marx et d'Engels s'appuyant sur le matérialisme historique. Les sociologue français Le Play entame les études empiriques sur le terrain, des familles contemporaines en mettant l'accent sur les budgets familiaux ainsi que sur les phénomènes de la vie familiale liés aux traits caractéristiques de ces budgets. Au cours de la deuxième étape de révolution des études sociologiques sur la famille (première moitié du XXe siècle) on voit se distinguer nettement une sous- -discipline appelée sociologie de la famille, considérée comme une part très importante des connaissances sur la société. Le processus de sa formation a lieu durant les années 20 - 30 du XXe siècle. A cette même période se développent les études empiriques débutées par W. Thomas et F. Znaniecki, concernant les familles contemporaines, mais se limitant souvent à des sujets assez étroits. D'une façon générale, on peut dire que s'opère alors un changement de techniques et de matériaux. Les techniques deviennent plus exactes et s'appuient sur une analyse empirique des phénomènes de la vie familiale qui de plus en plus rejette l'analyse logique traditionelle. On assiste également à une croissance du prestige de l'analyse quantitative. Les matériaux d'étude sont obtenus selon des exigences méthodologiques très strictes. De plus en plus souvent sont employés les échantillons d'étude représentatifs, sélectionnés avec le plus grand soin. Voici les principales orientations de l'analyse de la vie familiale, surtout dans les années qui suivent: 1) les relations entre les membres de la famille en tant que personalités; 2) l'attitude réelle de la famille, c. à d. la gestion du foyer; 3) l'ordre intérieur de la famille, la distribution des rôles et les formes d'autorité; 4) la vie conjugale et les relations entre générations; 5) les problèmes des familles incomplètes et de la désorganisation des familles. Pendant la troisième étape, dans la seconde motié du XXe siècle, apparait, premièrement, la conviction du besoin de synthétiser les travaux jusqu'ici dispersés, du besoin de construire une théorie de la famille s'appuyant sur une base empirique. Deuxièmement, on porte une plus grande attention au lien entre la famille et les grandes structures sociales ainsi que la société globale. Troisièmement on assiste à un développement rapide des études comparatives. Quatrièmement on voit apparaître de plus en plus souvent des études interdisciplinaires de la vie familiale. Cinquièmement on met un accent de plus en plus grand sur une connaissance multidirectionnelle et approffondie de la vie familiale. Sixièmement, on assiste à une stimulation très visible des études sur la famille, sur le continent européen ainsi que dans certains pays du „tiers monde" mais à une échelle moindre, ce qui fait que la prédominance américaine (USA) dans cette matière décroit. L'article contient, en outre, des informations sur les études concernant la famille, effectuées dans des pays se distingant dans ce domaine.

Description

Sponsor

Digitalizacja i deponowanie archiwalnych zeszytów RPEiS sfinansowane przez MNiSW w ramach realizacji umowy nr 541/P-DUN/2016

Keywords

Citation

Ruch Prawniczy, Ekonomiczny i Socjologiczny 35, 1973, z. 1, s. 233-248.

ISBN

DOI

Title Alternative

Rights Creative Commons

Creative Commons License

Uniwersytet im. Adama Mickiewicza w Poznaniu
Biblioteka Uniwersytetu im. Adama Mickiewicza w Poznaniu
Ministerstwo Nauki i Szkolnictwa Wyższego